Ubaye04 - Pour le plaisir des yeux

Ubaye04 - Pour le plaisir des yeux

Regards sur le passé


2014-02-15 - Pays-Bas - La vie des anciens agriculteurs 2016-02-24

ScreenShot025.jpg

 




afc90554.png


25/02/2016
2 Poster un commentaire

Le Béarnais (F775) - Mon 1er navire... (1969/1970) 2016-02-24

ER Le Bearnais - F 775 (3).jpg

 

2015-06-10 - Service de Santé Marine .jpg

Emblème du Service de Santé de la Marine Nationale dont je faisais partie... (Emblème gravé sur tape de canon en bronze)

 

Les escorteurs rapides

 

Au sortir de la deuxième guerre mondiale, la marine française est réduite à un échantillonnage de bâtiments français usés par le conflit ainsi que des unités légères d'origine variée, américaine, britannique et allemande.

 

Les combats ont démontré l'utilité de navires d'escorte capables de se battre sur toutes les mers. L'expérience de la bataille de l'Atlantique a permis de déterminer le type de navires nécessaire pour l'escorte des convois océaniques. A partir de 1943, apparaît un type d'escorteur comme les frégates anglaise de type River, ou américain comme les destroyers d'escorte dont six de chaque seront intégrés dans la marine française. Ces bateaux seront la base de la réflexion qui conduira à la création des escorteurs rapides.

 

En 1949, la France avec les autres pays occidentaux entrent dans la guerre froide. La Marine Nationale centre sa stratégie sur les groupes aéronavals. Le 4 avril, l'OTAN est fondée, la France en est un des membres fondateur. Dans le cadre de cette organisation, elle se voit confier comme mission prioritaire, la lutte anti sous-marine. Pour cela elle a besoin d'outils spécialisés.

 

En 1949, 3 types d'escorteurs sont prévus :

 

-     des escorteurs de 2500 tW, destinés à l'accompagnement des grands navires de combat comme les porte-avions, ces navires donneront les futurs escorteurs d'escadre ;

-      des escorteurs de 1500 tW, spécialement conçus pour l'escorte des convois et la lutte anti sous-marine, se seront nos escorteurs rapides ;

-   des escorteurs de 600 tW, mais dont la réalisation sera abandonnée, sauf peut-être pour les escorteurs côtiers.

 

Le 17 mars 1948, est présenté le projet d'escorteur rapide type E50. Il défini un escorteur de plus ou moins 1500 tW, d'un déplacement d'essai de 1900 t. 
La solution qui sera approuvée le 11 octobre 1950, consiste en un appareil moteur de 20 000 ch, à turbine à vapeur qui permet une vitesse de 26 nd et une autonomie de 4850 nautiques à 15 nd. L'armement anti sous-marin prévu est un grenadeur, 2 mortiers et surtout 4 groupes de 3 tubes pour des torpilles de type K. Il est prévu au départ, d'équiper les escorteurs d'un canon de 105 mm SKC allemand et deux affûts double de 57 mm, mais le 105 mm qui n'est pas anti aérien sera finalement remplacé par un 3ème affût de 57 mm. La détection ASM sera assuré par un Asdic (sonar), en outre seront prévus un radar de veille aérienne, un radar de veille surface et un radar d'artillerie. L'effectif prévu se compose de 12 officiers, 31 officiers mariniers et 149 quartiers-maîtres et matelots.

 

Escorteur rapide type E50

Les quatre premiers bâtiments appartiennent à ce type, ce sont Le CorseLe BrestoisLe Boulonnais et Le Bordelais. Ces navires sont équipés comme décrit ci-dessus. La torpille de type K, mise en service en 1956, sera remplacée par la torpille L3 à partir de 1961. Un lance roquette sextuple de 375 mm remplace les grenadeurs et mortiers. Le Corse et Le Bordelais seront mis en service en 1955, les Le Boulonnais et Le Brestois attendront 1956. 
La position des 4 groupes de tubes lance torpilles apparaît vite comme devant être modifiée, ceci entraînera la conception du type E 52.

 

e50.jpg

Escorteur rapide type E52

Le type E 52 comporte les escorteurs Le NormandLe PicardLe GasconLe LorrainLe BourguignonLe ChampenoisLe SavoyardLe BretonLe Basque, L'Agenais et Le Béarnais. La mise en service se déroule de 1956 à 1958. Les tubes lance-torpilles sont retirés et remplacés par un lance-roquettes sextuple de 375 mm installé devant la tourelle de 57 mm avant. Les tubes sont au milieu du bâtiment, derrière la cheminée. Le dessin de la passerelle va également évoluer pour passer progressivement de la passerelle ouverte du type E50 à celle fermée et élargie des Agenais et Béarnais.

 

e52.jpg

Escorteur rapide type E52b

Le type E52b est la dernière évolution des escorteurs rapides. Ce groupe comprend L'AlsacienLe Provencal et Le Vendéen, mis en service respectivement en 1960, 1959 et 1960. Le lance-roquettes est supprimé du roof avant, un des deux affûts de 57 mm arrière est remplacé par un mortier quadruple de 305 mm, derrière le télépointeur des 57 mm. Les valises porte-torpilles sont supprimées. Ces bâtiments doivent également leur silhouette particulière à une nouvelle cheminée de type profilée. En 1972, le sonar DUBV-1 sera remplacé par un DUBV-24 à basse fréquence.

 

e52b.jpg

(D'après un article de Jean Moulin paru dans "MARINE Guerre & Commerce" n° 42 de mars/avril 1996 - Schémas CAA/Yannick Le Bris)

 

 

 

 

Les escorteurs rapides tels qu'ils sont vus par Philippe Brobeck, peintre et ancien marin.


Philippe peint des bateaux comme d'autres se confectionnent une tartine de confiture, c'est à dire avec facilité et gourmandise.
Il a crée une série de 18 aquarelles originales de 37 cm sur 27 cm, une pour chacun des escorteurs. C'est cette série que je vous invite à découvrir ici.


Mais avant, qui mieux que l'artiste lui même, peut expliquer les "pourquoi" d'une oeuvre ? Je lui laisse donc très volontiers la parole. 

 

" les escorteurs rapides n'existent plus, ils ont marqué la vie de nombreux marins  qui les ont habités durant 2 ou 3 décennies. Je fus l'un d'entre eux et l'ER Le Provençal a été mon dernier embarquement comme mécanicien de chaufferie dans la marine. " Seuls les bateaux comptent ", disait un personnage du film le "crabe tambour " et finalement peut être autant que les hommes qui les font. Aussi j'ai souhaité par la réalisation de cette série d'aquarelles des 18 bâtiments 30 ans plus tard, rafraîchir l'état d'esprit des marins que nous ne cessons jamais d'être, mais aussi stimuler par l'image peinte le caractère intemporel et vivant de ces coques que nos mémoires entretiennent comme des légendes personnelles au sein de cette valeur unique que sont nos équipages sur ces bateaux. "

Philippe Brobeck

artiste peintre de tableaux marins.


Barre-de-separation (1).gif


24/02/2016
6 Poster un commentaire

Le tablier de Grand-mère...

enfant1897.jpg

 

Le tablier de Grand-mère

 

Je crois que les jeunes d’aujourd’hui ignorent ce qu’est un tablier.

Te souviens-tu du tablier de ta grand-mère?

Les mères et grand-mères portaient un tablier par-dessus leurs vêtements pour les protéger car elles avaient peu de robes de rechange. En fait, il était beaucoup plus facile de laver un tablier habituellement en coton qu’une robe, une blouse ou une jupe, faites d’autres tissus. Le principal usage du tablier de grand-mère était  donc de protéger la robe, mais en plus de cela:

Il servait de gant pour retirer un plat brûlant du fourneau, bien avant l’invention des « mitaines à fourneau

Il était merveilleux pour essuyer les larmes des enfants et, à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses salie.

Depuis le poulailler, le tablier servait à transporter les oeufs, les poussins à réanimer, et parfois les oeufs à moitié éclos, que maman déposait dans un fourneau tiède afin de faciliter leur éclosion.

Quand il y avait de la visite, le tablier servait d'abri aux enfants timides… D’où l’expression : «Se cacher dans les jupons de sa mère».

Par temps frais, maman le relevait pour s’y emmitoufler les bras et les épaules. Par temps chaud, alors qu’elle cuisinait devant le poêle à bois, elle y épongeait la sueur de son front.

Ce bon vieux tablier faisait aussi office de soufflet, alors qu’elle l’agitait au dessus du feu de bois pour le ranimer.

C'est lui qui servait à transbahuter pommes de terre et bois sec jusque dans la cuisine

Depuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légumes après que les petits pois aient été récoltés, venait le tour des choux. En fin de saison, il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l'arbre.

Quand des visiteurs arrivaient à l’improviste, c'était surprenant de voir avec quelle rapidité ce vieux tablier pouvait faire la poussière.

A l'heure du repas, grand-mère allait sur le perron agiter son tablier, c’était signe que le dîner était prêt, et les hommes aux champs savaient qu'ils devaient passer à table.

Grand-mère l'utilisait aussi pour sortir la tarte aux pommes du four et la poser sur le rebord de la fenêtre, afin qu'elle refroidisse ; de nos jours sa petite fille l’y pose aussi, mais pour la décongeler...
Autres temps, autres mœurs!

Il faudra de bien longues années, avant que quelqu'un invente un vêtement, qui puisse rivaliser avec ce bon vieux tablier utile à tant de choses.

966c681c.jpg

Danger ?

On deviendrait bien fou aujourd’hui rien que de songer à la quantité de microbes qui pouvaient s’accumuler sur le tablier en une seule journée ! !

En réalité,

la seule chose que les enfants de l’époque aient attrapée au contact du tablier de maman ou de grand-maman ,c’est de l’amour !

En souvenir de nos grands-mères, envoyez ce document à ceux qui savent, ainsi qu’à ceux qui pourront apprécier... L'histoire du "tablier de grand-mère"

3YnFv.jpg



07/11/2014
4 Poster un commentaire

Les plus forts...

billes.gif

 


franck-enfantssautants.jpg

 

 

ee20462_children-belle-jardiniere.jpg

 

63cf2141.png


06/04/2014
4 Poster un commentaire

2014-02-28 - Hier à la campagne

101110201144_74.jpeg

 

sanstitre1vru.png


28/02/2014
2 Poster un commentaire

2014-01-21 - Paris 1900

 

Barre-de-separation (1).gif


21/01/2014
3 Poster un commentaire

Epoque formidable

1969-2009_18653.jpg
9782707314277.jpg

EPOQUE FORMIDABLE

 

Du lait, du beurre et des œufs

 

1969 :

Tu vas chercher du lait chez le crémier, qui te dit bonjour, avec ton bidon en alu, et tu prends du beurre, fait avec du lait de vache, coupé à la motte.

Puis tu demandes une douzaine œufs qu'il sort d'un grand compotier en verre.

Tu paies avec le sourire de la crémière,

et tu sors sous un grand soleil.

Le tout a demandé 10 minutes.

 

2009 :

Tu prends le caddie de merde dont une roue est coincée et qui le fait aller dans tous les sens sauf celui que tu veux, tu passes par la porte qui devrait tourner mais qui est arrêtée par ce qu'un benêt l'a poussée, puis tu cherches le rayon crémerie où tu te les gèles, pour choisir parmi 12 marques le beurre qui devrait être fait à base, de lait de la communauté.

Et tu cherches la date limite...

Pour le lait :

tu dois choisir avec des vitamines, bio, allégé, très allégé, nourrissons, enfants, malades, ou mieux en promo avec la date dessus et la composition....

Pour les œufs:

tu cherches la date de la ponte, le nom de la société et surtout tu vérifies qu'aucun œuf n'est fêlé ou cassé, et paff !!! tu te mets plein de jaune sur le pantalon !!!

Tu fais la queue à la caisse, la grosse dame devant toi a pris un article en promo

qui n'a pas de code barre...

Alors tu attends, et tu attends..., puis toujours avec ce foutu caddie de merde,

tu sors pour chercher ton véhicule sous la pluie, tu ne le retrouves pas car tu as oublié le N° de l'allée....

Enfin après avoir chargé la voiture, il faut reporter l'engin pourri

et là, tu vas t'apercevoir qu'il est impossible de récupérer ta pièce de 1 euro...,

tu reviens à ta voiture sous la pluie qui a redoublé...

Cela fait plus d'une heure que tu es parti.

 

Faire un voyage en avion.

 

1969 :

Tu voyages dans un avion d'Air France, on te donne à manger et t'invite à boire ce que tu veux, le tout servi par de belles hôtesses de l'air, et ton siège est tellement large qu'on peut s'asseoir à deux.

 

2009 :

Tu entres dans l'avion en continuant d'attacher ton ceinturon qu'on t'a fait retirer à la douane, pour passer le contrôle.

Tu t'assois sur ton siège, et si tu éternues un peu trop fort, tu mets un coup de coude à ton voisin, si tu as soif le steward t'apporte la carte et les prix sont ahurissants.

 

Michel doit aller dans la forêt après la classe.

Il montre son couteau à Jean avec lequel il pense se fabriquer un lance-pierre.

 

1969 :

Le directeur voit son couteau et lui demande où il l'a acheté pour aller s'en acheter un pareil.

 

2009 :

L'école ferme, on appelle la gendarmerie, on emmène Michel en préventive.

TF1 présente le cas aux informations en direct depuis la porte de l'école.

 

Discipline scolaire.

 

1969 :

Tu fais une bêtise en classe Le prof t'en colle deux.

En arrivant chez toi ton père t'en recolle deux autres.

 

2009 :

Tu fais une bêtise Le prof te demande pardon.

Ton père t'achète une console de jeux et va casser la gueule au prof.!!!

 

Dominique et Marc se disputent.

Ils se flanquent quelques coups de poing après la classe.

 

1969 :

Les autres les encouragent, Marc gagne.

Ils se serrent la main et ils sont copains pour toute la vie.

 

2009 :

L'école ferme.

FR3 proclame la violence scolaire, relayé par TF1 au journal de 20 heures

Le lendemain, Le Parisien et France Soir en font leur première page et écrivent 5 colonnes sur l'affaire.

 

Eric casse le pare brise d'une voiture du quartier.

Son père sort le ceinturon et lui fait comprendre la vie.

 

1969 :

Eric fera plus attention la prochaine fois, grandit normalement,

fait des études, va à la fac et devient un excellent homme d'affaires.

 

2009 :

La police arrête le père d'Eric pour maltraitance sur un mineur.

Eric rejoint une bande de délinquants.

Le psy arrive à convaincre sa demi-sœur que son père abusait d'elle

et le fait mettre en prison.

 

Jean tombe pendant une course à pied Il se blesse au genou et pleure.

Sa prof Jocelyne le rejoint, le prend dans ses bras pour le réconforter.

 

1969 :

En deux minutes Jean va beaucoup mieux et continue la course.

 

2009 :

Jocelyne est accusée de perversion sur mineur et se retrouve au chômage,

elle écopera de 3 ans de prison avec sursis.

Jean va de thérapie en thérapie pendant 5 ans.

Ses parents demandent des dommages et intérêts à l'école pour négligence et à la prof pour traumatisme émotionnel.

Ils gagnent les deux procès.

La prof, au chômage est endettée, se suicide en se jetant d'en haut d'un immeuble.

Plus tard, Jean succombera à une overdose au fond d'un squat!!!

 

Arrive le 25 octobre.

 

1969 :

Il ne se passe rien.

 

2009 :

C'est le jour du changement d'horaire : les gens souffrent d'insomnie et de dépression.

 

La fin des vacances...

 

1969 :

Après avoir passé 15 jours de vacances en famille, en Bretagne, dans la caravane tractée par une 403 Peugeot, les vacances se terminent.

Le lendemain tu repars au boulot, frais et dispos.

 

2009 :

Après 2 semaines aux Seychelles, obtenues à peu de frais grâce aux « bons vacances » du Comité d'Entreprise, tu rentres fatigué et excédé par 4 heures d'attente à l'aéroport, suivies de 12 heures de vol.

Au boulot il te faut 1 semaine pour te remettre du décalage horaire !

 

Comme dit l'autre :

On vit une époque vraiment formidable !

-.png


08/12/2013
0 Poster un commentaire

Tour de France cycliste


02/11/2013
0 Poster un commentaire

Mineurs de Fond - France


31/10/2013
2 Poster un commentaire

Mineurs USA


31/10/2013
1 Poster un commentaire

Histoire du courrier postal


29/10/2013
1 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :