Ubaye04 - Pour le plaisir des yeux

Ubaye04 - Pour le plaisir des yeux

05 - La Chapelle en Valgaudemard


05 - La Chapelle en Valgaudemard - le Gioberney (Diaporama)

05 Gioberney - Cascade du Voile de la Mariée (12).jpg

 

La Chapelle-en-Valgaudémar

 

Commune française des Hautes Alpes dans la région Provence Alpes Côte d'Azur.

La commune est située dans la vallée du Valgaudemar, dans le massif des Écrins.

La seule voie de communication, la RD985a, longe la Séveraisse jusqu'à son terme en cul-de-sac au chalet du Gioberney.

 

En plus du bourg principal de la Chapelle, les principaux hameaux sont :

Les Andrieux (1050 m)

Le Casset (1140 m)

Le Bourg (1160 m)

Le Rif du Sap (1400 m)

Les Portes (1240 m)

Navette (1330 m), ancien village ruiné, mais qui reprend vie depuis quelques années.

Le Chalet de Gioberney (1642 m).

 

La vallée est cernée par une série de sommets dépassant les 3000 mètres. Les principaux sont :

 

Les Bans (3669 m), point culminant du Valgaudemar

Les Rouies (3589 m)

Pic d'Olan (3564 m), dont l'ascension est réservée aux meilleurs alpinistes (passages en ED)

- Pic de Bonvoisin (3480 m)

Le Sirac (3440 m), composé de 6 pics

- Pic du Says (3421 m)

- Cime du Vallon (3409 m)

- Mont Gioberney (3351 m)

- Pointe de la Muande (3315 m)

- Pic du Vaccivier (3312 m)

- Pic des Aupillous (3305 m)

- Pic de Turbat (3023 m).

 

Histoire

 

Le 1er janvier 1963, la commune de la Chapelle-en-Valgaudémar est crééé par la fusion des communes de Clémence d'Ambel et Guillaume-Peyrouse. Ces deux communes étaient auparavant séparées par le pont au centre du village enjambant le torrent de Navette.

Les noms de ces deux anciennes communes proviennent des deux enfants d'un seigneur. Selon la légende, Clémence d'Ambel reçut toutes les terres situées à l'adret (versant le plus exposé au soleil) et Guillaume-Peyrouse celles situées à l'ubac (versant le moins exposé au soleil).

 

Création du Parc national des Écrins

 

En 1973 est créé le Parc national des Écrins, qui entoure en grande partie la commune. À certains endroits, il suffit de marcher quelques dizaines de mètres en dehors du village pour se trouver "officiellement" dans le Parc.

Lors de sa création, les tensions avaient été vives entre l'État et certains habitants du village, qui y voyaient une réduction de leurs libertés. Pour remédier en partie à ces tensions, le Parc National des Écrins recruta des gardes du parc originaires du village, afin qu'il n'y ait pas de tensions entre gardes et villageois hostiles à la création du parc.

 

la vallée du Valgaudemar


Au fond de la plus himalayenne des vallées des Hautes Alpes,le Valgaudemar.
A dix kilomètres du dernier village, la chapelle en Valgaudemard.
Le refuge du Gioberney se dresse dans l'immense cirque du Vaccivier.

Accessible en voiture, entre le massif des Rouies (3589 m) et celui du Sirac (3440 m) la célèbre cascade du Voile de la Mariée est à portée de main : vous êtes au coeur du Parc des Ecrins : un véritable havre de paix.

Le chalet hôtel fonctionne avec un groupe électrogène et n'est pas desservi par un réseau télèphone mobile, donc vous n'aurez pas de terminal carte bancaire. (prenez chèque, chèque vacances ou espèces) Pas de connexion internet ni de sonnerie de portable !

Pour Info pratique :


La dernière station essence est à l'entrée de la vallée. Pensez à faire le plein d'essence ! le refuge se trouve à 30 km de là.

 

Hébergement :


Le Chalet Hôtel du gioberney propose deux types d'hébergement:


- soit en chambre (grand lit ou deux lits individuels).
Les chambres sont équipées d'une douche et d'un WC (Serviette, gant de toilette et savon sont fournis) le service nettoyage assuré par une femme de ménage tous les jours.

- soit en chambre familiale ou en dortoir (cinq à six personnes) avec douche, WC à l'étage. Même service qu'en chambre (Serviettes, gant de toilette et savon) ainsi que le ménage quotidien.

 

Restauration


Le chef et son second assurent avec talent le mariage entre les spécialités régionales (Tourtons, Ravioles, Oreilles d'âne...) et les recettes élaborées (Tappenade d'agneau, Poulet aux écrevisses, Filet Rossini...)
Trois menus vous sont proposés midi et soir : Un "randonneur" , un "spécialités" et un "Gastro".

Toute cette délicieuse cuisine est servie, soit dans la grande salle du chalet avec sa décoration typique, soit sur la grande terrasse ensoleillée avec en vue la Cascade du Voile de la Mariée et le Massif du Sirac.

 

Activités

 


Rafting, Pêche en torrent ou lac de montagne, Escalade, Parcours aventure...
Randonnée afin de découvrir la faune et la flore du Parc des Ecrins, et profiter du calme de la nature.

Le chalet hôtel est le point de départ de nombreuses randonnées.
Vous avez pas moins de trois refuges d'altitude (à savoir : le Pigeonnier, Vallonpierre et Chabornéou),
Le petit Lac du Lauzon est à moins d'une heure trente du refuge, il est idéal pour une bonne mise en jambe.

Fini les réveils à quatre heures du matin, pas de voiture à prendre : vous êtes sur place dès l'aube et un service pique-nique vous est proposé.
Il est possible de déjeuner de six à dix heures du matin, quand il y a des courses plus longues on peut prévoir et s'arranger.

 

 

 

 

sanstitre1vru.png


04/05/2014
2 Poster un commentaire

05 - La Chapelle en Valgaudemard - Les Oules du diable (Diaporama)

La Chapelle en Valgaudemard - Les Oules  (2).jpeg

 

Les Oules du diable

Des gorges spectaculaires à l'entrée du parc national des Ecrins

 

Situées en amont du village de La Chapelle en Valgaudémar, dans les Hautes-Alpes, à l'entrée du parc des écrins, les Oules du diable forment une gorge très étroite et particulièrement encaissée par laquelle le torrent de Navette rejoint la vallée de Séveraisse en une succession de cascades sur un dénivelé de 300 mètres.

 

La puissance érosive du torrent a creusé depuis des millénaires dans les roches très dures ces oules (du latin olla signifiant marmites).

 

Ce canyon est accessible uniquement depuis le hameau des Portes, à partir duquel il est possible de rejoindre par un charmant petit sentier le pont des Oules, petit pont de pierres qui enjambe le torrent et en aval duquel démarre les Oules.

 

La commune, en collaboration avec le parc national des Ecrins et la région PACA, a récemment mis en place un cheminement sécurisé en bordure des Oules, circuit d'une centaine de mètres partant du pont et permettant de faire une boucle sur les deux rives grâce à la mise en place d'une passerelle en bois, dans le but de mieux contrôler l'accès des promeneurs sur ce site marqué par plusieurs accidents mortels comme le rappelle un écriteau.

 


Un parking a été sommairement aménagé à l'entrée du hameau des Portes, mais le site est également accessible depuis le sentier balisé qui relie La Chapelle en Valgaudémar à Navette, ce qui explique en partie la forte fréquentation touristique.

 

 

 

 

 

sanstitre1vru.png


04/05/2014
2 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :