Ubaye04 - Pour le plaisir des yeux

Ubaye04 - Pour le plaisir des yeux

04 - Manosque


2016-09-20 - LA TOUR DU MONT D’OR Symbole de Manosque

LA TOUR DU MONT D’OR

Symbole de Manosque, la tour du Mont d’Or est l’unique vestige d’un château.

Au cours des siècles, le château est tombé à l’abandon et s’est abîmé.

Aujourd’hui, il ne reste plus que le pan de mur d’une tour du château.

 

2016-09-20 - tour du Mont d'Or (1).JPG

 

 


2016-09-20 - tour du Mont d'Or (2).JPG

 

 


2016-09-20 - tour du Mont d'Or (3).JPG


20/09/2016
2 Poster un commentaire

04 - Manosque

Manosque

 

Département des Alpes de Haute Provence 

Population : 24.000 h. 

Sur l'A51 et la N96 entre Aix en Provence (47km) et Digne (60km). 


Jean Giono, enfant du pays, a consacré son oeuvre à la Provence, il écrivait de Manosque : Le véritable trésor de Manosque est sa beauté

En vous promenant dans Manosque vous découvrirez une cité millénaire au riche passé, où chaque époque a laissé son empreinte et son style. 

Manosque fait partie des villes de Provence qui ont su préserver leur charme par la restauration des quartiers anciens et les rues piétonnes.

La vieille ville, en forme de poire, offre de très jolies petites places, bordées de belles demeures.

Pour mieux admirer Manosque, montez sur la colline du Mont d'Or (3km aller-retour), vous y découvrirez la beauté de la nature environnante et un magnifique panorama sur le Luberon, La Sainte Baume, le Haut-Var avec le Mont d'Aiguines... et même les premiers sommets des Alpes.

 

A voir, à visiter

Lieux et monuments

 

La vieille ville, caractérisée par un plan en forme de poire, est entourée de boulevards qui ont remplacé les anciens remparts dont il ne reste que quelques vestiges, comme les portes Saunerie et Soubeyran, d'où une séparation très nette avec le reste de la ville. Avec de hautes maisons bordant des rues étroites, la vieille ville est restée typiquement provençale. La construction et l'urbanisme obéissent à des règles strictes, et la circulation des voitures y est restreinte.

 

Art religieux

La vieille ville abrite deux églises :

- Notre-Dame de Romigier : église romane située place de l'Hôtel de Ville et classée monument historique. Restaurée au XVIIIe siècle, cette église abrite la statue de la Vierge noire. Sur la façade, Vierge en marbre de Carrare de Pierre Puget. Dans une chapelle, à l'extrémité du bas-côté gauche, se trouvent un autel, formé d'un sarcophage en marbre du IVe siècle et une statue en bois (XIIe siècle) représentant Notre-Dame de Romigier. L’autel est un sarcophage du Ve siècle.

 

Saint-Sauveur : église de style romano-gothique (XIIe et XIIIe siècles), classée monument historique. Son campanile s'est écroulé lors du séisme de 1708.

 

- La chapelle des Observantins (XVe et XVIe siècles) est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques et transformée en logements.

 

- Le couvent de la Présentation est classé monument historique.

 

Places:

 

Les places les plus importantes dans la vieille ville sont :

- la place du Terreau, la plus vaste, au sud-ouest du centre. Un château était autrefois construit à cet endroit. Elle sert de parking payant sauf les jours de marché.

 

- la place de l'Hôtel de Ville, au carrefour des quatre rues partant vers les quatre portes de la ville.

 

- la place Marcel Pagnol, entre la place de l'Hôtel de Ville et la porte Soubeyran.

Le marché se tient sur ces trois places le mercredi et le samedi.

 

Portes:

 

Quatre portes défendaient les entrées de la ville, autrefois :

 

- la porte Saunerie, terminée en 1382, de style roman, classée monument historique. C'est la porte sud du centre ancien. On pense que son nom provient de sa situation à proximité de la rue Saunerie, où le sel était acheminé — et où les cochons étaient saignés, selon les historiens. En effet, Saunerie vient du provençalsaunarié qui signifie abattoir. Le quartier des abattoirs, souvent proche de celui des tanneurs, se trouvait à la périphérie des villes médiévales, du fait de l'odeur qui y régnait. Le corps central de la Porte Saunerie est défendu par deux assommoirs. Les deux tourelles latérales sont couronnées de mâchicoulis.

 

- La porte Soubeyran, construite au XIVe siècle, sauf le campanile qui a été ajouté en 1830. C'est la porte nord du centre ancien. Cette porte, restaurée, est décorée d'une balustrade de pierre. Elle est inscrite monument historique.

 

- La porte Guilhempierre, détruite et récemment reconstruite. C'est la porte ouest du centre ancien.

 

- La porte d'Aubette, détruite et non reconstruite. C'était la porte est du centre ancien.

 

Le pont sur la Durance

Un premier pont suspendu est construit en 1838-1843, mais il est emporté par la crue millénale de novembre 1843 quelques jours avant son inauguration. Sa reconstruction est achevée en 1847. Il est restauré une première fois en 1891. Financé par le trésor royal et garanti par le péage (payé jusqu’en 1882), il mesure200 m de long et 5 de large.

Il est remplacé par un nouveau pont, encore en service, portant une travée de 205 m, pour une largeur de 6 m, avec deux trottoirs. Il a été endommagé par des bombardements en 1944 ; certains câbles ont été changés en 1956, d’autres en 1989.

 

Bâtiments remarquables

  • Hôtel de ville : bâtiment de style Renaissance, inscrit aux monuments historiques.
  • École de musique : vestiges des couvents des Carmes et des Observantins.
  • Hôtel d'Herbès : bâtiment de style XVIIe siècle, abritant la bibliothèque municipale.
  • Maison de Jean Giono : située dans le quartier "Lou Paraïs", cette demeure où vécut l’écrivain de 1930 à sa mort en 1970 et où il créa la plus grande partie de son œuvre, est ouverte gratuitement à la visite sur rendez-vous exclusivement. Elle est inscrite aux monuments historiques.
  • Château de Gassaud (monument historique)
  • L'ancien Hôpital (XVIIIe siècle)
  • Du château du Mont-d'Or, il reste une tour du XIIe siècle (ruine) (inscrite aux monuments historiques).
  •  Les anciens remparts. 
  • La Porte Saunerie (XIVème) et la Porte Soubeyan (XIIIème).
  • L'Eglise St Sauveur et ND de Romigier.
  • Les couvents des Observantins et de la Présentation.

 

Loisirs : 


Randonnées pédestres (sentiers balisés), 
Piscine en toutes saisons.

Tennis.

Equitation.

Golf 18 trous à 5km.
Lac de pêche.

Cinéma. 

 

Manosque est située sur l'ancienne RN 96 (actuelle RD 4096), qui relie Château-Arnoux-Saint-Auban à Aubagne et sur l'ancienne RN 207 (actuelle RD 907), qui relie Les Granons, commune de Reillanne à Châteauredon.

 

Manosque est à 3 kilomètres de la bretelle autoroutière de Manosque (sortie 18) située sur l'autoroute A51 qui assure une communication rapide vers le sud en direction d'Aix-en-Provence et de Marseille et vers le nord en direction de Sisteron et de Gap.

 

Les accès secondaires sont assurés par la RD 5 au nord, qui rejoint à Dauphin et par la RD 6 à l'ouest qui rejoint Pierrevert.


15/12/2013
1 Poster un commentaire